Ville de sète. tourisme, infos, shoppingSete Languedoc Sud France  Tourisme infos shopping Internet  depuis 1997

SETE et BASSIN DE THAU

TOURISME & CULTURE

 

 

ACCUEIL  DU SITE    - - ARCHIVES  DU CHICHOIS


    



   |

---


  
 

^




 

1


 

Christian GINE, vous connaissez ?

Inutile de vous faire un dessin... il s'en charge... En effet, Christian GINE dessine des BD. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce Sétois peu ordinaire et l'exercice de son art.

Christian est né de l'autre côté de la Méditerranée, à Oran. Sa famille est venue s'installer à Montpellier dans ces moments troubles où il n'y avait pas d'autre choix que partir. Il poursuit ses études jusqu'en terminale avant d'entrer à l'Ecole des Beaux-Arts, du temps où celle-ci était encore en centre ville.

1968... il a alors son diplôme en poche. De ses années d'étude, il retient surtout les connaissances acquises. Comme il le dit lui-même, le diplôme ne servait pas à grand chose, quand on rencontrait un éditeur, que vous ayiez un diplôme ne l'impressionnait pas, il vous mettait devant une feuille, le crayon à la main et c'est le résultat qui comptait.

A l'époque, sa motivation profonde, c'est le dessin animé. Et c'est avec cette idée qu'il part pour Paris. Il ne le sait pas encore, mais il vient de signer un bail de 25 ans avec la capitale.

Christian GINE

Il se retrouve seul à Paris, pas de famille, pas encore d'amis. Ses seules alliées sont sa volonté et son talent. Il fait le tour des maisons d'édition et des studios de dessins animés. A l'époque, la référence en matière de dessins animés, c'est Disney et l'image du travail d'équipe que véhiculent quelques documentaires venant d'outre-atlantique. La réalité est différente... le travail est certes un travail d'équipe mais avec peu ou pas de liberté de création. Un cahier des charges arrive et il faut le respecter.

Rapidement, Christian GINE se rend compte que la BD correspond mieux à son caractère de créateur. II peut réellement s'impliquer dans l'histoire, s'exprimer à travers le scénario et le dessin. Et c'est donc tout naturellement qu'il s'oriente vers ce type de réalisation.

Il va d'abord travailler pour de petites boites comme Frimoussette dans un style humoristique pour venir, par goût, vers un style réaliste. Il rentre alors chez Tintin (la revue) et crée son premier personnage vers la fin des années 70 : le Capitaine Sabre.

Comment est né le personnage ? C'est la lecture des oeuvres de Joseph Conrad qui a donné le déclic... un auteur qu'affectionne tout particulièrement Christian. L'aventure chez Tintin va durer dix ans et permettra la sortie de sept albums relatant les aventures du Capitaine Sabre. Tintin fut une passerelle importante dans la carrière de Christian GINE. D'abord par le principe même d'un journal qui permet de se former et de se préparer pour un album. Dans un journal, on trouve plusieurs créateurs, certains sont mûrs pour un album, d'autres ont encore besoin de peaufiner leur travail mais tous ont cette chance d'être publiés. Alors qu'aujourd'hui, c'est l'album directement... on n'a pas le droit de se tromper. Ensuite parce que la publication régulière de planches dans un journal, c'est aussi la possibilité de faire bouillir la marmite.

Avec Sabre, Christian assure le scénario et les dessins, et son chemin croisera celui de Didier Convart. De leur rencontre naîtra une nouvelle série "Neige". Didier Convart assurant le scénario et Christian Gine les dessins. Didier et Christian deviendront rapidement des complices et amis.

Neige paraîtra d'abord chez Tintin (les trois premiers albums) puis chez Glénat. Ce changement d'éditeur permettra de repositionner la série vers des lecteurs plus âgés. En effet, Tintin s'adressait à des jeunes de 8 ans, Glénat visera un lectorat de 14 ans et plus. Avec Neige, on retrouve un fond d'ésotérisme... les références templières et maçonniques donnent aux albums une lecture à deux niveaux : le récit d'une aventure d'une part, et d'autre part le symbolisme omniprésent qui prolonge la réflexion.

Parallèment, l'association Convart et Gine donnera naissance à une nouvelle série d'aventures "Finkel" éditée par Delcourt Productions. On retrouve également dans cet album la grande culture de Convart pour tout ce qui touche aux mythes et symboles.

Enfin, une grande saga imaginée par Convart : "Le Triangle Secret" où interviennent plusieurs dessinateurs. Christian assure toute la partie christique, deux autres s'occupant de la partie contemporaine d'une part et des passages relatifs au Vatican d'autre part. De plus, pour chaque album, un dessinateur invité intervient sur des passages spécifiques. Le scénario est très prenant et fait intervenir l'hypothèse de l'existence d'un jumeau du Christ... avec tous les ingrédients pour retenir l'attention du lecteur.

Dans les projets de Christian, la préparation d'un album chez Glénat intitulé "La grande ombre" où il assurera le scénario, les dessins et la mise en couleur. Ce sera une réflexion sur le mythe orphique et celui de Prométhée. Traité sur un mode onirique, ce sera un one-shot mais peut être publié en plusieurs volumes.

En préparation également, le passage à l'écran de Neige. Un film à gros budget qui devrait sortir en salle dans quatre ans. Pour Christian, c'est un travail de ré-écriture pour passer de la BD à un scénario cinématographique.

Et Sabre... car le capitaine des débuts est bien vivant. Christian Gine a lancé, il y a un an une revue "Nouvelles de Sabre" dont il est auteur et éditeur. Cette revue présente des dessins originaux de Sabre, des interviews mais également des histoires du capitaine mythique. Les prochains numéros réservent d'ailleurs de bonnes surprises aux lecteurs. De plus, Christian a l'intention de permettre, par l'intermédiaire de cette revue, à de jeunes auteurs de s'exprimer.


Entretien reccueilli par Bernard Stéphan




| OPIS - création sites internet - Hébergement -nom domaine - vente en ligne   
commerces et vente en ligne forum de discussion la région languedoc art et spectacles journal d'information ville de sete